Saviez-vous qu’au cours de l’hiver 2016-2017, le monoxyde de carbone (CO) a occasionné plus de 1 000 incidents ?


Ces incidents en augmentation de 24% par rapport à l’hiver précédent, ont concerné plus de 3 500 personnes, dont 18 sont décédées.


Ces intoxications accidentelles se produisent majoritairement au domicile lors de la propagation d’un gaz toxique, le monoxyde de carbone - CO, ce gaz inodore, incolore est ainsi indétectable par l’homme.


Le CO est émis lors de la combustion incomplète de bois, gaz, charbon ou essence.


C’est en période de grand froid mais aussi de redoux ou encore d’intempéries inhabituelles, qu’il est recommandé d’être particulièrement vigilant parce queles appareils de chauffage sont davantage sollicités et leur fonctionnement peut être perturbé.


Si des symptômes, tels que des maux de têtes, nausées, vomissements se font ressentir, il est impératif :

Ainsi le respect de gestes simples permet d’éviter des intoxications au CO :



Enfin, n’hésitez pas à télécharger la brochure "Les dangers du monoxyde de carbone" pour mieux comprendre les dangers du monoxyde de carbonne.


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...