Pour mémoire, en Europe, les tiques sont les premiers arthropodes vecteurs d’agents pathogènes pour l’Homme et les animaux domestiques et l’incidence des maladies transmises par les tiques est en augmentation


Dans le cadre du projet OHTICKSl’Inra et l’Institut Pasteur mènent une recherche clinique sur les maladies transmises par les tiques dans 4 centres hospitaliers en France, il serait ainsi utile de pouvoir inclure dans cette recherche des personnes piquées par des tiques qui ont développé des symptômes inexpliqués dans les 6 mois qui ont suivi la piqûre afin de rechercher les agents infectieux responsables de ces symptômes.


Les résultats seront utilisés pour développer de nouveaux tests de diagnostic, promouvoir une meilleure information du public et améliorer la prise en charge des maladies à tiques.


Pour participer à la cohorte de recherche clinique OHTICKS, il faut :



En savoir davantage...