Savez-vous que le paracétamol n’est pas toujours un allié ?
 
En cas de surdosage, le paracétamol présente un risque hépatique réel.


Afin de bien informé les utilisateurs, un message d’alerte sur les boîtes est à l’étude par l’Ansm.



Une consultation publique sur le risque hépatique lié au surdosage en paracétamol est en ligne, alors n’hésitez pas à faire connaître votre avis jusqu’au 30 septembre !




Pour en savoir plus avec plus avec service.public.fr...