Annoncée par la ministre des Solidarités et de la Santé le 27 novembre dernier, la prise en charge des préservatifs par l’Assurance maladie est à présent possible depuis le 10 décembre 2018.


 "On pourra maintenant, quand on est un jeune ou quand on présente des risques particuliers, ou pas d’ailleurs, quand on est une femme ou quand on est un homme, aller voir son médecin et avoir des préservatifs remboursés sur prescription médicale". France Inter - déclaration de la ministre des Solidarités et de la Santé.

 
Ainsi sur prescription, les préservatifs pourront faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie.

La délivrance (sous forme de boîte de 6, 12 ou 24 préservatifs) se fait en pharmacie sur présentation d’une prescription d’un médecin ou d’une sage-femme.


Il a été observé que le préservatif était bien utilisé au premier rapport sexuel, cependant les chiffres sur son utilisation pour la suite de la vie sexuelle sont alarmants, il n’est pas acceptable  :


A noter : cette mesure ne se substitue aucunement à la mise à disposition de préservatifs gratuits par les pouvoirs publics (plus de 5 millions de préservatifs).


En savoir plus encore...