Drogues info service est le service national d’aide à distance en matière de drogues et de dépendances ; il a également en charge le recensement, la mise à jour et la mise à disposition du public de l’annuaire national des structures spécialisées en addictologie.


La consommation de GBL, un solvant qui se transforme en GHB dans le corps, se développe en soirée et est responsable depuis fin 2017 de plusieurs comas dont l’un a abouti à la mort d’un jeune homme.


Le GHB - acide gammahydroxybutyrique est une drogue de synthèse aux propriétés sédatives et amnésiantes.

En France, utilisé en médecine pour le traitement de la narcolepsie (trouble du sommeil chronique) et comme anesthésiant préopératoire ; il connaît depuis une vingtaine d’années une utilisation détournée à des fins non médicales.


Le GHB se présente sous forme de poudre blanche soluble ou de liquide incolore et inodore, il est alors conditionné dans de petites fioles en verre ou en plastique - appellation : liquid ecstasy.


La diffusion de cette drogue dans l’espace festif touche un nouveau public jeune qui consomme ce produit sans en connaitre les risques et les moyens pour les réduire.


Des précautions sont à prendre en cas d’usage de ces substances :





Enfin, n’hésitez pas à joindre Drogues info service au 0 800 23 13 13, de 8h à 2h, 7 jours sur 7, votre appel est anonyme et gratuit.



Pour en savoir plus, cliquez ici...