"Quelle chose horrifique et splendide doit être ce coin de tuerie", écrivait en février 1916, Félix Vallotton dans son carnet de note en évoquant Verdun.

Félix Vallotton, peintre suisse, figure des Nabis (mouvement artistique postimpressionniste d’avant-garde) est parti suivre l’offensive allemande dès le début de l’année 1916.

A son retour il a voulu représenter les bruits de la bataille par la réalisation d’un grand tableau intitulé Verdun.

Depuis, ce tableau a été choisi par le musée de l’Armée pour illustrer l’affiche de l’exposition "Vu du front" en 2014.

En 2016, cette peinture demeure une oeuvre incontournable de la bataille.



Pour en savoir plus, cliquez ici...