Pour mémoire, l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril a été suivi par une mobilisation sans précédent ; la charpente du XIIe siècle ainsi que l’ensemble de la toiture ont été sinistrées, une partie de la voûte et la flèche, érigée en 1859 par l’architecte Viollet-le-Duc, se sont effondrées.


"Cette cathédrale Notre-Dame, nous la rebâtirons. Tous ensemble. C’est une part de notre destin français. Je m’y engage : dès demain une souscription nationale sera lancée, et bien au-delà de nos frontières".

Message d’espoir que le Président de la République avait délivré à tous les Français et aux amoureux de la France le lundi 15 avril sur le Parvis de Notre-Dame de Paris.


Le gouvernement vient de préciser les modalités de son plan de restauration et de conservation de la cathédrale dans un projet de loi présenté en Conseil des ministres qui pour double objectif :

  1. d’accompagner l’élan de la mobilisation par un dispositif de collecte exceptionnel ;
  2. de répondre au défi que constitue la restauration en cinq ans de l’édifice.


Le projet de loi met en place la souscription nationale, placée sous l’autorité du Président de la République.




Le projet de loi confère également au Gouvernement la possibilité :



En savoir plus...