La réforme, à laquelle le Gouvernement travaille, vise à créer un système universel dans lequel un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé et quel que soit le statut de celui qui a cotisé.

Le passage d’un système de retraite à logique professionnelle constitué de 42 régimes aux règles différentes à un système universel où les règles seront communes à tous suppose de remettre en débat le système actuel, ses objectifs, ses paramètres et son pilotage.

Depuis le 31 mai 2018, une plateforme de participation en ligne est ouverte. Cette plateforme accessible à partir du lien suivant www.participez.reforme-retraite.gouv.fr propose à chaque citoyen de réfléchir aux différents scenarios ou alternatives pour mettre en œuvre l’objectif de la réforme « un euro cotisé, mêmes droits ». Vous pouvez contribuer à la consultation jusqu’au 25 octobre 2018.

Cette consultation concerne tous les citoyens, donc les jeunes, qui seront concernés par ce nouveau système de retraite.

A l’issue de ce dispositif de participation, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites rendra compte des résultats de la consultation citoyenne. Il indiquera clairement dans ses préconisations celles qui auront largement été portées par les citoyens et suivra leur mise en œuvre tout au long du processus de réforme.