Le 25 mai 2018 marque l’entrée en application du règlement européen sur la protection des données - RGPD.

Savez-vous que cela représente une opportunité concrète pour reprendre la maîtrise de vos données personnelles ?

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés - CNIL vous informe sur tous les droits que vous pouvez d’ores et déjà exercer auprès des organismes.


Tout d’abord, l’usage qui est fait de vos données personnelles devient plus clair et vous permet également d’être mieux informé-e en cas de profilage ou de décision automatisée vous concernant ; présent dans l’ancienne loi, un droit d’accès amélioré vous permettra de prendre connaissance des données utilisées par un organisme.

Vous pouvez à présent exercer directement vos droits en ligne, ainsi le délai maximum de réponse d’un organisme ne doit pas dépasser un mois, contre deux mois auparavant.

En ce qui concerne le droit à l’oubli, vous pourrez utiliser votre droit à l’effacement, soit en vous opposant à la publication de vos informations sur un site ou bien en demandant au moteur de recherche de supprimer le lien entre un contenu vous concernant et votre nom et prénom. 

Vos données deviennent portables, vous pouvez ainsi les récupérer et les utiliser pour tout autre usage, les communiquer à une autre plateforme ou simplement les stocker dans l’espace de votre choix.

Et en cas de violation de vos droits, une sanction pouvant s’élever jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise pourra lui être imputée.

Alors dès le 25 mai, tous les organismes qui ciblent ou fournissent un service à un résident européen doivent faciliter l’exercice de ses droits, en cas de problème, vous n’hésitez pas à vous tourner vers la CNIL !



Pour en savoir plus, cnil ici...