2016 a marqué un tournant dans l’histoire de Richelieu qui devient un pôle de recherche où sont regroupées la Bibliothèque nationale de France, les bibliothèques de l’Institut national d’histoire de l’art et de l’École nationale des chartes : un ensemble de bibliothèques au cœur de Paris qui constitue un lieu privilégié pour les chercheurs et s’ouvre plus largement au public.


Ne manquez pas ce rendez-vous pour (re)découvrir la salle Labrouste et les autres espaces rénovés Richelieu les 13, 14 et 15 janvier prochain avec au programme :


Table ronde sur le projet architectural de rénovation du site Richelieu animée par Jean-Philippe Garric, professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec Bruno Gaudin, architecte lauréat du concours d’architecture, Virginie Bregal, architecte, Marc Lecoeur, École spéciale d’architecture.


À Livres Ouverts | conférence inaugurale par Georges Didi-Huberman, directeur d’étude à l’EHESS

« Quand s’ouvre une nouvelle bibliothèque d’histoire de l’art, c’est un outil qui se crée : un « ouvroir d’histoires de l’art potentielles », comme auraient dit les poètes de l’Oulipo. On évoquera ici une simple expérience de lecteur : entre ce qu’il cherche et ce qu’il trouve (qu’il n’avait pas fatalement cherché). »


Visite-découverte des espaces rénovés - de 11h à 19h

- Découverte des points forts du parcours de visite : la salle Labrouste [1], le magasin central [2], la salle de lecture des Arts du spectacle [3] et la rotonde [4], la salle de lecture des Manuscrits [5], le salon d’honneur [6]
- de 14 h à 18 h, visites guidées de la bibliothèque de l’École nationale des chartes et de la rotonde des donateurs [7], sur inscription à l’accueil.

Projections - de 11h à 19h
Dans le salon d’honneur, projections de témoignages sur la salle Labrouste (Élisabeth Badinter, Jean-Noël Jeanneney, Érik Desmazières, François Schuitten, Bernard Cerquiglini…) et de films sur le projet architectural et les grandes étapes de la rénovation de Richelieu.

Les Padox - de 11h à 19h
Créatures en latex imaginées par le sculpteur Alain Roussel pour la compagnie Houdart-Heuclin, et dans lesquelles se glissent des comédiens, les Padox sont à mi-chemin entre la bête et l’homme. À la fois tendres et inquiétants, ces bonshommes luttent, bricolent, inventent, jouent avec les objets et mettent le monde en jeu, allégories de la condition humaine. De leur maladresse naît l’émotion. Ils accompagnent la visite et la découverte des espaces rénovés de Richelieu.

Présentations d’œuvres patrimoniales dans les salles de lecture - samedi 11h-22h, dimanche 11h-19h
Les conservateurs de la BnF, de l’INHA et de la bibliothèque de l’Enc présentent des œuvres remarquables tirées des collections patrimoniales des trois institutions : manuscrits, estampes, cartes, éditions rares, objets précieux.

Petits exercices d’érudition dans la salle Labrouste - de 16h à 18h30
Les chercheurs et doctorants des trois institutions, BnF, Enc et INHA ont 10 minutes pour vous faire découvrir leur sujet de recherche, du plus pointu au plus étonnant. De l’histoire culturelle de la pâtisserie aux Maoïstes du Népal… en passant par l’architecture carcérale (1846-1950) ou les femmes et leur image dans les livres d’heure de la France de l’Ouest au XVe siècle.


Et ce n’est pas tout la BnF et l’INHA s’associent à la Nuit de la lecture, les espaces rénovés de Richelieu seront exceptionnellement ouverts jusqu’à 22H le samedi 14 janvier et des lectures seront proposées.


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...