Pour mémoire, l’usurpation d’identité, c’est une utilisation de données personnelles propres à vous identifier sans votre accord.


Une fois volées, ces informations peuvent servir aux usurpateurs pour nuire à votre réputation, réaliser des opérations financières ou commettre des actes répréhensibles en votre nom.


Les usurpateurs peuvent voler vos données via un piratage ou se faire passer pour un organisme privé ou public connu, dans le but d’instaurer un climat de confiance et de vous amener à donner des informations personnelles. L’usurpation d’identité est un délit pénal.


C’est pourquoi il est important de savoir comment protéger vos données privées de potentiels piratages, en appliquant quelques règles de base :


A savoir, en cas d’usurpation d’identité, collecter tous les éléments prouvant l’infraction (captures d’écrans, URL des pages concernées, justificatifs etc.) pour pouvoir ensuite vous tourner vers le ou les sites sur lesquels l’usurpation d’identité s’est déroulée afin de pouvoir leur demander d’intervenir pour la suppression des informations qui vous concerne.


De plus, vous avez le droit de déposer une plainte pénale auprès d’un commissariat de police, d’une gendarmerie ou du procureur de la république.


Enfin, pour vous aider à identifier un organisme à même de vous aider dans votre périmètre géographique, n’hésitez pas à vous rapprocher de la plateforme gouvernementale cybermalveillance.gouv.fr


En savoir encore plus...