Pour mémoire : le tabagisme est la première cause de mortalité prématurée et de maladies évitables dans le monde  ; si une forte baisse de la prévalence du tabagisme a pu être observé depuis 2016 en France, sa prévalence parmi les pays d’Europe demeure importante.

Inspirée de la campagne "Stoptober" promue par the Public Health England - PHE depuis 2012, "Moi(s) sans tabac" est une des mesures du Programme national de lutte contre le tabagisme 2014-2019 avec notamment l’augmentation du prix du tabac et le remboursement des substituts nicotiniques....

Santé publique France vous invite à découvrir comment s’importe une campagne de marketing social autour des réponses apportées par Romain Guignard, Direction de la Prévention et Promotion de la Santé à trois grandes questions :

  1. Quelle est la spécificité d’une telle campagne de marketing social de lutte contre le tabagisme comparée aux campagnes mass média plus classiques ?

  2. Quelles sont ces spécificités ? Quels partenariats ont pu être mis en place ? Y a-t-il des objectifs spécifiques vis-à-vis de certains publics à atteindre ?

  3. Si une forte baisse de la prévalence du tabagisme est observée depuis 2016, la France reste un des pays d’Europe où le tabagisme est important. A quel défi Santé publique France va-t-elle répondre pour cette 4ème année de Mois sans tabac ?


Enfin, vous pouvez consulter et télécharger dès à présent "Baisse de la prévalence du tabagisme quotidien parmi les adultes : résultats du Baromètre de Santé publique France 2018".


En savoir plus...