Saviez-vous le terme "poilu" ne désignait pas que les soldats ?


Avant de désigner les soldats des tranchées dans le langage courant, le terme "poilu" était, au XIXe siècle, synonyme de "courageux" et "d’énergique".


La rédaction de défense.gouv.fr vous invite à découvrir parmi les mots et les expressions apparus au sein des troupes durant la Première Guerre mondiale ceux notamment qui désignaient le tabac.

"Du tabac autant que des balles" déclarait en 1917 le général John Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain lorsqu’on lui demandait ce dont on avait besoin pour gagner cette guerre.

A cette période, le tabac alors distribué gratuitement aux troupes était majoritainement du tabac gris à pipe parce les poilus français préfèraient la pipe à la cigarette.


Ainsi dans l’argot militaire au XIXe siècle, le tabac a d’abord été appelé "trèfle", puis avec la Grande Guerre :



Pour en savoir encore plus, découvrir d’autres mots et expressions, cliquez ici !