Pour mémoire : le contrôle technique est obligatoire, il permet de vérifier que les véhicules en circulation respectent la sécurité des usagers de la route et l’environnement.

Le portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics vous informe que l’arrêté du 2 mars 2017 qui prévoit des changements dans le contrôle technique des véhicules dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes entreront en vigueur dès le 20 mai 2018 avec :

A noter : en cas de contrôle, si le contrôle technique ou la contre-visite n’a pas été effectué, vous êtes passible d’une amende de 135 €, de plus les forces de l’ordre peuvent aussi immobiliser votre véhicule.


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...