Dès 1943, lors de la défaite à la bataille de Stalingrad face aux soviétiques, l’Allemagne nazie sent la victoire lui échapper.

Les débarquements en juin 1944 et août 1945 en Normandie et en Provence  viennent fragiliser encore plus le puissant Reich, tandis les alliés envahissent l’Italie.

Le 30 avril, Hitler se suicide dans son Führerbunker : la défaite est proche et l’Allemagne nazie ne subsistera que quelques jours.

Après 70 millions de morts dont 45 millions de civils, 30 millions d’européens déplacés, la destruction de très nombreuses villes comme Londres, Rotterdam, Kiev ou encore Brest, Caen et Rouen en France, l’Allemagne capitule et signe sa reddition le 7 mai à Reims : la guerre est finie.


Mais alors pourquoi la date retenue pour la victoire de 1945 est-elle le 8 mai en France et le 9 en Russie, et non le 7, véritable date de la signature ?


Pour en savoir plus et surtout connaître la réponse, cliquez vite ici !