Alors que l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier une étude sur l’évolution du traitement pénal de l’usage de drogues illicites, le gouvernement vient de prendre un décret qui permet aux officiers de police judiciaire de proposer aux usagers de drogues illicites interpellés, une "transaction pénale" consistant dans le paiement immédiat d’une amende.


En France, le nombre de personnes interpellées pour infraction à la législation sur les stupéfiants a été multiplié par 50 depuis la loi du 31 décembre 1970 qui en interdit l’usage sur son territoire.


Ce sont ainsi 163 497 personnes ont été mises en cause en 2013 pour :


En 2013, 90% des procédures pour usage (moins de 70% pour usage-revente ou trafic) concernait celui du cannabis.


Vie Publique vous propose également d’autres articles et archives sur cette thématique :


Pour en savoir plus, cliquez ici...