Les performances des athlètes aux Jeux paralympiques de Londres ont à nouveau démontré qu’un handicap n’est aucunement un frein à la pratique d’une activité physique et sportive. C’est là une possibilité de développer la motricité, la proprioception mais aussi l’esprit sportif. Et c’est évidemment en période de croissance que ces qualités sont très importantes à travailler. Car c’est là pour les jeunes handicapés une occasion de gagner en autonomie, en débrouillardise.

Et pratiquer une activité physique pour les personnes en situation de handicap est également l’occasion de tisser des liens sociaux, de rencontrer d’autres sportifs, valides ou handicapés. Aussi, de nombreuses structures sportives peuvent accueillir des personnes en situation de handicap. Elles sont de différents types :

Celles-ci sont désormais recensées sur une plate-forme internet, le Handiguide des Sports. A l’aide d’une carte intéractive les personnes désireuses d’intégrer une structure pouvant les accueillir complètent quelques critères, expliquent notamment leur handicap (auditif, visuel, physique...), pointent une zone géographique et voient ensuite apparaître les structures adéquates, localisées sur ladite carte.

Sont également recensés sur le site tous les événements sportifs, toutes les compétitions à venir accueillant les personnes handicapées.

Pour en savoir plus, visitez le site Handiguide des Sports