C’est maintenant vous qui conduisez lorsqu’il s’agit d’amener la petite famille quelque part. Avec votre père, votre mère, votre frère ou votre soeur en conseiller-co-pilote. Vous faites la conduite accompagnée dans le cadre d’un apprentissage anticipé de la conduite, vous avez moins de 18 ans. Désormais, en effet, vos frères et soeurs peuvent en effet vous accompagner, puisqu’il suffit d’avoir le permis depuis cinq ans pour pouvoir accéder à cette responsabilité.

Avant de vous lancer, il faut évidemment que vous preniez quelques heures de cours théoriques et pratiques dans une auto-école, puis que vous réussissiez l’examen du code de la route. Puis un rendez-vous pédagogique d’au moins deux heures est programmé, en présence de votre formateur et de votre (vos) accompagnateur(s). Et c’est ensuite parti pour les 3000 kilomètres. Car ce sont 3000 kilomètres qu’il vous faut parcourir avec votre accompagnateur avant de pouvoir postuler à l’examen du permis de conduire. Avant, vous aviez trois ans pour les parcourir, désormais, il n’y a plus de limite de temps.

Pour les jeunes de plus de 18 ans, il existe également un système de conduite accompagnée appelé conduite supervisée et permettant de se faire la main avant de passer l’examen. A l’issue de la formation en auto-école, vous partez pour 1000 kilomètres à parcourir en au moins 3 mois avec un accompagnateur. C’est là l’assurance de prendre de solides habitudes de conduite pour pouvoir obtenir le grâal de papier rose plus aisément.

A préciser enfin que pour les apprentis, des mesures permettent d’obtenir quelques avantages lors de la conduite accompagnée :