Le développement durable est un concept que l’on résume aujourd’hui d’une simple phrase : "Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". 1987 - Mme Gro Harlem Bruntland, ancienne Premier Ministre de Norvège.

Les modes de production et de consommation doivent respecter l’environnement humain ou naturel et permettre à tous les habitants de la Terre de satisfaire leurs besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir, s’instruire, travailler, vivre dans un environnement sain...

Comme l’a rappelé le Président de la République, Monsieur Jacques Chirac, lors du Sommet mondial de Johannesbourg en septembre 2002, le développement durable appelle un changement de comportement de chacun (citoyens, entreprises, collectivités territoriales, gouvernements, institutions internationales) face aux menaces qui pèsent sur les hommes et la planète (inégalités sociales, risques industriels et sanitaires, changements climatiques, perte de biodiversité...).

Le 28 novembre 2002, le Premier ministre a réuni pour la première fois un séminaire gouvernemental qui a montré l’engagement de tous les ministères à prendre en compte le développement durable dans les politiques de l’Etat.

Ce séminaire préfigurait le comité interministériel du développement durable (CIDD), qui a été créé début 2003. Il a permis de mobiliser tous les ministères pour l’élaboration de la Stratégie Nationale de Développement Durable.

La semaine du développement durable

Lors du Séminaire gouvernemental du 28 novembre 2002, le Premier ministre a aussi annoncée la première Semaine du développement durable (du 2 au 8 juin 2003) a permis une prise de conscience collective et une mobilisation sans précédent sur ce thème.

Pilotée par le ministère de l’écologie et du développement durable et le secrétariat d’Etat au développement durable, la deuxième édition de la Semaine aura lieu du mercredi 16 juin au dimanche 27 juin 2004.

Cet événement majeur, à destination du grand public, a pour objectif de poursuivre l’information et la sensibilisation du plus grand nombre au développement durable et ce, dans tous les domaines et secteurs d’activités : commerce et distribution, tourisme, bâtiment et habitat, transports, assurances, finances...

Il a vocation à susciter une vaste mobilisation de tous (citoyens, entreprises, associations, collectivités locales) et à encourager chacun à expliquer ses engagements volontaires et pérennes au service du développement durable.

La Semaine du développement durable constitue également pour chacun et chacune une occasion privilégiée de prendre conscience de ses comportements et de les faire évoluer, de prendre des initiatives éco-citoyennes, d’échanger de bonnes pratiques et de développer une attitude de solidarité et de responsabilité envers les générations futures.

Le développement durable au ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative (MJSVA)

Le ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative (MJSVA) s’est résolument engagé dans la mise en œuvre de cette stratégie. Ainsi, le ministre des sports a placé le développement durable dans les directives nationales d’orientation 2003 et 2004 comme une priorité de son département ministériel.

Le MJSVA est principalement engagé sur 3 des 7 axes stratégiques, à savoir :

- l’axe stratégique " Etat exemplaire " ;
- l’axe " territoire " ;
- l’axe " le citoyen acteur du développement durable ".

Il s’agit pour le MJSVA de mieux prendre en compte le développement durable dans les différentes politiques sectorielles menées et d’accompagner le mouvement associatif et sportif dans la prise en compte de ces enjeux, de favoriser les actions de sensibilisation et d’information concernant le développement durable.

Le MJSVA a été clairement identifié pour la réalisation d’actions propres à la stratégie nationale de développement durable, cependant il intervient sur d’autres actions avec d’autres partenaires et la production par le Comité National Olympique et Sportif Français de son Agenda 21 a représenté un objectif pour le MJSVA.

Les principales actions menées par le MJSVA :

Campagnes de prévention sur les risques en montagne
Lancement en deux temps d’une campagne « pratiques en sécurité et pratiques propres » pour les sports de montagne hiver puis été. Les brochures de la campagne été « Pour que la montagne reste un plaisir » lancée par le ministère des sports en 2003, dans le cadre de la semaine du développement durable ont été diffusées à un million d’exemplaires et la campagne a bénéficié de spots radio-diffusés tout l’été. La brochure intègre un 4 pages plus spécifiquement orienté sur la préservation de l’environnement. L’édition 2004, qui sera lancée le 21 juin 2004, intègre également un volet développement durable.

Exposition au ministère du 16 au 22 juin
Une exposition, réalisée par le CREPS Rhone-Alpes en collaboration avec la réserve naturelle des gorges de l’Ardèche, est installée dans le hall du MJSVA du 16 au 22 juin pour sensibiliser personnels et visiteurs à la thématique du développement durable.

Création du Pôle Ressource National (PRN) sur les sports de nature
Le PRN des sports de nature est chargé de promouvoir la pratique des activités physiques et sportives en milieu naturel dans une conception d’un développement durable des territoires.

Opérations de nettoyage
Le MJSVA a mis en place sur le territoire national, avec la participation des fédérations concernées, un programme d’opérations de nettoyage de sites naturels à enjeu sportif. Ces opérations qui se déroulent sur deux jours seront accompagnées dans chaque département ou région concerné d’une journée de réflexion et d’échanges sur le rôle du sport dans la gestion durable des sites naturels (avec la participation du mouvement sportif, des collectivités, d’experts, etc.). Ce projet lancé par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative est destiné à montrer l’implication du mouvement sportif dans les questions liées au développement durable. Parmi les sites retenus on compte celui du Mont Blanc, des sous terrains de Paris et la Baie de Somme.

Par ailleurs, un colloque sur l’éducation à l’environnement pour un développement durable, placé sous l’égide du Premier Ministre, s’est tenu à Paris le 14 et 15 avril dernier. Vous pouvez en télécharger les actes.