Instruction no 90-330 du 27 décembre 1990 (Jeunesse et Sports : bureau DJVA3)
Texte adressé aux préfets de région et de département (DRJS et DDJS) et aux directeurs des CREPS.

BEATEP : évaluation des candidats.

J’ai l’honneur de vous faire parvenir ci-joint le référentiel des compétences du titulaire du brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (BEATEP) ainsi que les grilles d’évaluation des candidats à ce diplôme relatives aux épreuves d’admission et de validation des trois unités de formation.

Ces documents ont été élaborés à partir des propositions faites par deux groupes de travail composés de représentants de services extérieurs du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse et des Sports afin d’harmoniser les critères d’évaluation sur l’ensemble du territoire national et devront être rendus opérationnels à compter du deuxième semestre de 1991.

(BO. Jeunesse et Sports no 1 du 24 janvier 1991.)

Annexe

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

I. Situation professionnelle : il intervient par délégation d’une structure, d’un organisme ou d’un supérieur qui définit les conditions de son intervention.

II. Compétences : il est responsable de la conception, de la mise en oeuvre et de l’évaluation d’actions d’animation centrées principalement autour d’une technique, d’un public ou d’un milieu et ce dans le cadre d’un emploi global d’animation.

III. Capacité à :

Connaître le public et son environnement.

Connaître la structure ou l’organisme dans lequel il intervient.

Maîtriser la ou les techniques d’animation liées à l’option.

Maîtriser les principales techniques d’intervention (communication ; information ; animation de groupe ; conduite de réunion etc.).

Articuler ces connaissances et ces savoir-faire avec les possibilités d’intervention technique et pédagogique dont il dispose.

Imaginer, concevoir, rédiger, présenter un projet d’action d’animation.

Organiser et négocier (dans les domaines administratifs, juridiques, institutionnels, financiers, relationnels) les différentes phases de l’action à mener.

Réaliser : animer l’activité, (et/ou) coordonner (et/ou) suivre l’action, conduire une évaluation des actions menées :

Par la collecte des informations nécessaires ;

Par sa présentation aux partenaires concernées.

LES ÉPREUVES D’ADMISSION EN FORMATION

Conformément au décret du 14 mars 1986 instituant le brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse, l’accès à la formation comporte un test technique propre à chaque spécialité et des épreuves de sélection.

Chaque épreuve a pour objet de vérifier des capacités différentes et ne saurait se confondre avec les autres.

Le test technique doit permettre d’évaluer les connaissances de base d’une technique d’éducation populaire, d’un public ou d’un milieu, dont se prévaut le candidat.

Les épreuves de sélection consistent en :

Une épreuve écrite qui doit permettre de s’assurer de l’aptitude du candidat à suivre la formation en vérifiant ses capacités d’observation, de compréhension, d’analyse et d’expression à partir d’un dossier.

Une épreuve orale qui doit permettre d’évaluer l’expérience et de s’assurer de la motivation du candidat.

ADMISSION EN FORMATION

Epreuve écrite

Le sujet doit porter principalement sur l’exploitation des éléments figurant dans un dossier comprenant un ou plusieurs textes dépourvus de langage technique ou spécialisé, dont le temps de lecture n’excédera pas vingt minutes.

Grille d’évaluation :

Cette grille d’évaluation doit permettre au jury de fournir une appréciation globale et de donner une note unique.

i90-330(1)

ADMISSION EN FORMATION

Epreuve d’évaluation

Cette épreuve doit s’appuyer sur le ou les documents fourni(s) lors du dépôt du dossier d’inscription.

Elle doit permettre de vérifier les aptitudes à communiquer, le comportement, la sociabilité et le degré de motivation du candidat.

Grille d’évaluation :

Cette grille d’évaluation doit permettre au jury de fournir une appréciation globale et de donner une note unique.

i90-330(2)

i90-330(4)

ADMISSION EN FORMATION

Test technique

A partir du test technique proposé par l’organisme de formation (étude d’un cas concret et/ou d’une mise en situation), le directeur régional de la Jeunesse et des Sports en liaison avec le jury régional élabore une grille d’évaluation spécifique en fonction du seuil de connaissances arrêté dans le dossier d’agrément.

Lors de cette épreuve et en fonction des spécialités, le candidat devra prouver :

i90-330(3)

LES ÉPREUVES DE VALIDATION DE L’UNITÉ DE FORMATION GÉNÉRALE, DE L’UNITÉ DE FORMATION TECHNIQUE, DE L’UNITÉ DE FORMATION PÉDAGOGIQUE

Conformément au décret du 14 mars 1986 instituant le brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse, ces épreuves d’évaluation comprennent :

Pour l’unité de formation générale : Une épreuve écrite portant sur les contenus de formation et permettant d’apprécier la maîtrise de l’expression écrite.

Il est important que la direction régionale de la Jeunesse et des Sports organise une concertation avec les organismes de formation en vue de hiérarchiser les thèmes de l’annexe de l’arrêté du 10 décembre 1986 et de définir les contenus de formation.

Pour l’unité de formation technique : une épreuve de contrôle technique portant sur la spécialité choisie.

Pour l’unité de formation pédagogique : une épreuve en situation d’animation au cours du stage pratique.

Pour l’organisation de ces deux épreuves, il convient que l’organisme de formation adresse à la direction régionale de la Jeunesse et des Sports le contenu exact de la formation et les compétences à atteindre.

EPREUVE DE VALIDATION DE L’UNITÉ DE FORMATION GÉNÉRALE

Le sujet, commun à l’ensemble des formations, doit vérifier les connaissances du candidat tout en lui permettant de faire appel à ses connaissances optionnelles et à son expérience, sans perdre de vue la finalité professionnelle.

Capacités à :Le candidat a su :
Connaître Comprendre la (ou les) question(s) posée(s). Montrer qu’il possède les connaissances suffisantes et qu’il sait les utiliser. Employer un vocabulaire et une ou des méthodes adaptées au problème posé.
Analyser et se situer Comprendre une situation. Formuler et argumenter des choix ou des opinions personnels.
Articuler théorie et pratique Transposer les connaissances théoriques dans un exercice en rapport avec une situation pré ou professionnelle. Illustrer son propos par des exemples tirés de l’expérience.
S’exprimer correctement Ecrire lisiblement. Respecter l’orthographe et les règles élémentaires de la grammaire et de la syntaxe. Organiser ses idées et les ordonner.

EPREUVE DE VALIDATION DE L’UNITÉ DE FORMATION PÉDAGOGIQUE

Capacités à :Le candidat a su :
Concevoir Elaborer une séquence d’animation adaptée au public et s’intégrant dans le projet de la structure ainsi que ses critères d’évaluation.
Réaliser Utiliser le support spécifique de l’option pour mettre en oeuvre et réaliser la séquence d’animation. Gérer la participation du public.
Evaluer Analyser la situation vécue. Faire un bilan et une argumentation.
Intégrer des connaissances théoriques à la situation d’animation Connaissances théoriques de base concernant : Courants pédagogiques ; Mécanismes de communication et phénomènes de groupes ; Divers publics pour AST et ACE ; Connaissances approfondies du public et du fonctionnement des groupes pour ASVL.

Modalités de l’épreuve

Pour les formations de la spécialité activités sociales - vie locale :

L’organisation du contrôle de l’unité de formation pédagogique s’opère obligatoirement de façon conjointe avec le contrôle de l’unité de formation technique.

L’épreuve consiste en une mise en situation d’animation et doit comporter :

Un entretien préalable au cours duquel le candidat présente son projet d’animation et ses critères d’évaluation ;

La séance d’animation en présence d’un public ;

Un entretien final qui doit permettre de mesurer toute connaissance pédagogique et technique au moyen d’un document.

Pour les formations activités culturelles et d’expression et activités scientifiques et techniques :

Ces modalités sont possibles mais non obligatoires.

EPREUVE DE VALIDATION DE L’UNITÉ DE FORMATION TECHNIQUE

Capacités Le candidat a su :
Activités Scientifiques et Techniques Activités Culturelles et d’Expression Activités Sociales - Vie Locale
Maîtriser le (ou les) outil(s) et la (ou les) méthode(s) spécifique(s) à l’option et s’adressant à tout public. le (ou les) support(s) d’expression, la (ou les) méthode(s) spécifique(s) à l’option et s’adressant à tout public. l’utilisation des outils d’investigation et moyens d’intervention spécifiques à un public ou un milieu.

NB : Modalités de l’épreuve : les mêmes que celles énoncées ci-dessus.