Ceux-ci doivent être accompagnés et encouragés dans leur développement.

C’est pourquoi un plan de valorisation du secteur du jeu vidéo a été mis en place par le ministère de la Culture et par différents centre culturels.

6 mesures pour la valorisation et l’encouragement du secteur du jeu vidéo :


  1. Inscrire le jeu vidéo dans une démarche patrimoniale. Une réflexion de l’ensemble des acteurs publics et privés sera menée sous l’égide du ministère. Cette réflexion sur l’histoire, les techniques et l’actualité du jeu vidéo associera le CNC, la Bibliothèque nationale de France (BnF), Universcience et d’autres acteurs publics et privés.
  2. Encouragement de la dimension créative et éducative du jeu vidéo, en lançant deux prix : un prix du créateur de jeux vidéo, qui sera remis par le ministre à l’occasion du Festival du jeu vidéo, et un prix annuel récompensant le travail de fin d’étude d’étudiants des écoles supérieures.
  3. Mise en place au CNC d’un « observatoire du jeu vidéo » afin de disposer d’une connaissance plus fine de ce secteur.
  4. Lancement d’une mission pour mieux définir le statut juridique du jeu vidéo, en concertation avec le ministère de l’Économie numérique.
  5. Réalisation d’une première évaluation de l’impact du crédit d’impôt pour la création de jeux vidéo.
  6. Mise en place d’un nouveau mécanisme d’aide à la production incitant les producteurs à demeurer titulaires des droits de ces jeux avec le fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV).
Pour en savoir plus :
Centre national du cinéma et de l’image animée