Vous changez de statut ?


Vous terminez ou arrêtez vos études ?


Dès l’arrêt de vos études, que ce soit en cours d’année ou en fin d’année universitaire, contactez la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence. En principe, c’est elle qui assurera la gestion de votre dossier et le remboursement de vos frais médicaux.

Les formalités que vous devez accomplir :



Vous êtes à la recherche d’un emploi ?


Vous bénéficiez du maintien de vos droits au remboursement de vos soins pendant 1 an à compter de l’arrêt de vos études ou de la fin de votre dernière année universitaire.
À l’issue de cette période de maintien des droits pendant 1 an, et en l’absence d’une protection sociale en tant qu’assuré ou ayant droit d’un assuré, vous pourrez bénéficier de la Couverture maladie universelle (CMU) de base.

Pour plus de renseignements concernant la CMU, rendez-vous sur le site de l’Assurance Maladie.



Vous travaillez en tant que salarié ?


En tant que salarié, vous êtes rattaché au régime général de la Sécurité sociale et vous êtes affilié à la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence. Vous devez vous adresser à elle pour toutes vos démarches de remboursement.

Durant les 3 premiers mois suivant votre embauche, vous bénéficiez du remboursement de vos frais médicaux. Après ces 3 mois, plusieurs situations peuvent se présenter :

1. Votre activité se poursuit et vous remplissez les conditions d’ouverture de droits du salarié : vous devez adresser à votre caisse, si vous ne l’avez pas déjà fait, une copie de bulletin de salaire et/ou de votre contrat de travail ; vous n’aurez pas de démarche particulière à effectuer.
2. Votre activité se poursuit et vous avez moins de 25 ans : vous bénéficiez de 3 mois supplémentaires de droit au remboursement de vos frais médicaux si vous remplissez certaines conditions .
3. Vous ne remplissez pas les conditions d’ouverture de droits et vous n’avez pas non plus la possibilité d’être ayant droit d’une personne assurée : vous devez alors demander à bénéficier de la Couverture maladie universelle (CMU) de base.

Pour en savoir plus : www.ameli.fr