Comment vous protéger des IST ?

Le meilleur moyen de vous protéger des IST est d’utiliser un préservatif pour la fellation et un préservatif avec un gel à base d’eau pour la pénétration. Si le risque de transmission du VIH par la fellation est faible, il est en revanche très important pour certaines IST comme la syphilis.

Le préservatif est le seul moyen de contraception qui protège du VIH et des IST. Lorsqu’il existe un vaccin (hépatite B, infection à papillomavirus), celui-ci représente le moyen de prévention le plus efficace.


Comment savoir si vous avez une IST ?

Ces maladies se manifestent par des signes variés, parfois discrets, mais le plus souvent concrets :

Nombre de ces signes peuvent aussi disparaître spontanément, avant de réapparaître plus tard (sous forme d’herpès par exemple), et parfois sous une forme différente (syphilis). Si vous constatez la présence de boutons ou d’ulcérations dans la région des organes génitaux, de sécrétions anormales ou tout autre signe anormal, n’attendez pas que cela disparaisse pour aller consulter un médecin.

Attention : il se peut qu’une IST soit présente sans qu’il y ait de signes apparents. Le seul moyen de savoir si l’on a une IST est de se faire dépister.

Pour connaître l’ensemble des IST et leurs signes, rendez-vous sur le site Info-ist , mais surtout, consultez votre médecin ou un centre de dépistage !

Comment vous faire dépister ?

Les IST qui peuvent se dépister par une prise de sang sont : l’infection par le VIH, l’hépatite B et la syphilis. Certaines maladies ne seront détectées que lors d’un examen médical (le médecin observe les lésions et peut faire un diagnostic).
D’autres peuvent se dépister par un examen d’urine ou par un prélèvement vaginal (effectué dans un laboratoire ou un centre de dépistage) : les chlamydiæ et le gonocoque.
Pour les femmes, il est important de réaliser régulièrement un examen gynécologique.
Si vous allez consulter un médecin, expliquez-lui les risques auxquels vous pensez avoir été exposé, et décrivez-lui les signes dont vous avez souffert. Il pourra vous proposer un traitement, ou des examens complémentaires avant celui-ci.

Où vous vous faire dépister ?

Pour en savoir plus sur les différentes IST, les signes possibles, leur diagnostic, rendez-vous sur le site info-ist.