Lorsqu’une personne est infectée par ce virus, celui-ci va détruire progressivement certaines cellules qui coordonnent l’immunité (c’est-à-dire les défenses de l’organisme contre les microbes).
Au fil du temps, ces cellules deviennent de moins en moins nombreuses et l’immunité est de moins en moins efficace. Des maladies de plus en plus graves peuvent alors se développer, qui constituent le SIDA. Certaines maladies sont appelées "maladies opportunistes" parce qu’elles profitent de la diminution de l’immunité pour se développer.


Quels sont les modes de transmission du VIH ?

Lors des rapports sexuels, le VIH, virus responsable du SIDA, se transmet dans la grande majorité des cas au cours de pénétrations, vaginales ou anales, sans préservatif.
Le préservatif – masculin ou féminin – protège de la contamination par le virus du SIDA (VIH) lorsqu’il est utilisé dès le début de la pénétration et jusqu’à la fin du rapport, et qu’il n’est utilisé qu’une seule fois. C’est également un moyen de contraception.

Quand devez-vous faire le test ?

Si vous avez été confronté à une situation dite à risque (rapport sexuel non protégé, exposition au sang, etc.), n’hésitez pas à en parler avec un médecin qui déterminera la nécessité ou non d’effectuer une prise de sang.

Vous pouvez également faire le test, ainsi que votre partenaire, lorsque vous êtes dans une relation stable et que vous souhaitez ne plus mettre de préservatif. Dans ce cas, n’oubliez pas d’utiliser un autre moyen de contraception, si besoin est, à l’arrêt du préservatif.

Attention : il peut s’écouler un délai de 6 semaines entre une prise de risque et la possibilité de détecter la contamination dans le sang. Une personne contaminée qui ferait le test trop tôt risquerait donc d’obtenir un résultat négatif (qui signifie qu’on n’a pas retrouvé la présence du VIH) alors qu’elle est déjà porteuse du virus. Elle ne pourrait pas être prise en charge et risquerait de contaminer d’autres personnes sans le savoir.

Où faire le test ?

Le test de dépistage est un examen biologique qui peut être prescrit par tout médecin.
Il existe également dans tous les départements français des lieux dédiés, les Centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG). Les Centres de planification ou de Planning familial  peuvent également proposer un dépistage gratuit.

Pour en savoir plus sur le VIH, les IST, comment se protéger, où se faire dépister, rendez-vous sur le site Sida-info-service.