L’emploi dans le champ du sport comme dans celui de l’ani­ma­tion est carac­té­risé par le temps par­tiel, les contrats à durée déter­mi­née, le mul­ti­sa­la­riat, la sai­son­na­lité et les contrats de tra­vail aty­pi­ques. Dans ce contexte, afin de répon­dre à une pro­fes­sion­na­li­sa­tion du sec­teur, les acteurs des champs du sport et de l’ani­ma­tion, ont déve­loppé de nou­vel­les for­mes d’emplois et d’orga­ni­sa­tion du tra­vail en mutua­li­sant les emplois et en diver­si­fiant les modes opé­ra­toi­res.

Les associations Profession Sport et Loisirs 

Depuis une vingtaine d’années, les 79 associations Profession Sport et Loisirs participent sur l’ensemble du territoire au développement de l’emploi associatif en recrutant et rémunérant de l’ordre de 20 000 salariés en « temps partagé » pour les mettre à la disposition de leurs 14 000 adhérents (clubs sportifs, comités et ligues, associations socioculturelles, comité d’établissement). Ces associations conseillent et aident leurs membres dans les domaines du recrutement, de la formation et de la gestion administrative. Elles contribuent également à l’insertion des professionnels du secteur en leur apportant une aide à la recherche d’emploi, un accompagnement à la construction de parcours qualifiants ou un appui à la création d’activité. 

Les associations Profession Sport et Loisirs se sont regroupées en 2005 pour créer le Groupement national Professions Sport et Loisirs (GNPSL). Il a pour vocation de soutenir, de promouvoir et de pérenniser l’emploi qualifié dans les métiers du sport et de l’animation. Le groupement , à travers son site Internet propose une bourse d’emplois regroupant l’ensemble des offres pour le sport et l’animation. Ce service gratuit ouvert à tous permet de déposer son offre ou sa demande d’emploi, de consulter la bibliothèque de CV. Pour accéder à cette bourse d’emplois : cliquez ici.

Le grou­pe­ment d’employeurs (G E) 

Le grou­pe­ment d’employeur est une asso­cia­tion qui per­met aux entre­pri­ses de se regrou­per pour employer un ou des sala­riés qu’elles n’auraient pas, seu­les, les moyens de recru­ter. Le ou les sala­riés du G E effec­tuent des pério­des de tra­vail suc­ces­si­ves auprès de cha­cune des entre­pri­ses adhé­ren­tes au G E. Le grou­pe­ment est l’employeur des sala­riés. Il existe des grou­pe­ments d’employeurs dans les champs du sport et de l’ani­ma­tion. Les grou­pe­ments d’employeurs peu­vent être mono-sec­to­riel (mono-dis­ci­pli­nai­res ou plu­ri­dis­ci­pli­naire dans le cas du sport) ou pluri-sec­to­riel (sport/ani­ma­tion, sport/tou­risme, ani­ma­tion/tou­risme, …). Il peut exis­ter des grou­pe­ments mix­tes asso­cia­tions/entre­pri­ses ou asso­cia­tions/col­lec­ti­vi­tés.

Plus d’informations

Le mul­ti­sa­la­riat 

Le mul­ti­sa­la­riat consiste pour une même per­sonne à exer­cer plu­sieurs acti­vi­tés pro­fes­sion­nel­les sous sta­tut de sala­rié, par exem­ple être sala­rié de plu­sieurs asso­cia­tions pour l’exer­cice d’un même métier, ou encore être sala­rié d’une entre­prise com­mer­ciale et d’une asso­cia­tion. Le mul­ti­sa­la­riat peut être simul­tané (cumul de plu­sieurs contrats de tra­vail à temps par­tiel) ou suc­ces­sif (exer­cice dans une même année d’acti­vi­tés sala­riées par la conclu­sion de contrats de tra­vail à durée déter­mi­née).

La plu­riac­ti­vité 

La plu­riac­ti­vité consiste pour une même per­sonne à exer­cer des acti­vi­tés pro­fes­sion­nel­les sous sta­tut dif­fé­rent, par exem­ple, être sala­rié et exer­cer également une acti­vité indé­pen­dante libé­rale, com­mer­çante, arti­sa­nale, agri­cole, ou être tra­vailleur indé­pen­dant tout en ayant aussi une acti­vité agri­cole, ou encore cumu­ler plu­sieurs acti­vi­tés indé­pen­dan­tes.

D’autres for­mes d’emplois aty­pi­ques exis­tent.

Pour de plus amples infor­ma­tions, vous pou­vez consul­ter ou télé­char­ger deux études consa­crées au sec­teur spor­tif :