La Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

La CAF accorde aux familles allocataires des aides pour le financement de séjours (aide aux vacances enfants – AVE).

L’AVE concerne les séjours conventionnés en France et dans les pays de l’Union Européenne.

Le séjour de vacances est d’une durée d’au moins 5 jours qui devra dépendre d’un organisme reconnu par la CAF pour la qualité de l’accueil et des services.

Les familles peuvent recevoir automatiquement une notification d’aide avec la liste des organismes conventionnés par la CAF.

Qui en bénéficie ?
L’AVE est accordée (dans la limite des fonds disponibles) aux familles allocataires dont les enfants sont âgés de 7 à 16 ans. Le montant peut être majoré pour les enfants bénéficiaires de l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH).

Où se renseigner ?

L’Agence Nationale pour le Chèque-Vacances (ANCV)

L’Agence Nationale pour le Chèque-Vacances vise à favoriser l’accès aux vacances pour tous. Elle propose deux formes d’aides au financement des séjours :

Il s’agit d’un titre de paiement nominatif mais votre enfant peut cependant en bénéficier. Il permet de régler tout ou une partie d’un séjour de vacances (en France et en Europe), sous réserve que l’organisateur du séjour accepte ce titre de paiement. Les modalités d’attribution de ceux-ci sont fixées librement par les comités d’entreprise ou les collectivités.

Où se renseigner ?

Les Comités d’Entreprise (CE)

Les Comités d’Entreprise existent dans toutes les structures employant plus de 50 salariés. Leurs actions concernant l’aide aux vacances se présentent sous diverses formes : bons ou chèques-vacances (cf. Article l’Agence Nationale pour le Chèque-Vacances), politiques tarifaires, actions particulières avec des associations.

Suivant le mode de fonctionnement retenu, les CE laissent la liberté aux salariés de retenir un séjour de leur choix ou leur proposent de choisir parmi une liste de séjours d’organisateurs partenaires. Aussi, sachez que certains comités d’entreprises organisent eux-mêmes leurs séjours et offrent des conditions tarifaires avantageuses.

Où se renseigner ?
Auprès de votre employeur ou de votre Comité d’Entreprise

Les Associations Caritatives

Les associations caritatives essaient d’aider les familles modestes ou défavorisées à financer les vacances de leurs enfants. Ces associations de solidarité (exemple : le Secours Populaire) considèrent qu’il est important de permettre aux enfants en difficulté de s’échapper de leur quotidien, ce qui favorise et facilite leur intégration sociale.

De nombreuses actions sont menées pour offrir aux jeunes et aux enfants, l’occasion de s’évader le temps de quelques jours de vacances et ce, tout au long de l’année.

Les associations proposent des "colos" grâce à des partenariats faits avec des comités d’entreprises et des organismes de vacances.

Où se renseigner ?

Les Communes

Les communes ou leurs regroupements agissent socialement par le biais du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), du service jeunesse ou de leurs services sociaux.

Où se renseigner ?
Auprès de votre mairie ou du Conseil général dont vous dépendez.

La Jeunesse au Plein Air (JPA)

Chaque année, la JPA organise, dans les établissements scolaires, une collecte dont les fonds sont redistribués pour aider des enfants à partir en vacances. Cette aide se présente sous forme de bourse.

Les séjours éducatifs scolaires ainsi que les séjours de vacances des jeunes en situation de handicap peuvent être concernés.

Ces aides s’adressent aux élèves de l’enseignement public dont les parents disposent de faibles revenus.

L’enfant doit impérativement être scolarisé (de la maternelle au lycée).

Où se renseigner ?
Pour en bénéficier, il convient de retirer un dossier auprès du chef d’établissement où est scolarisé votre enfant. Vous pouvez vous renseigner auprès de la délégation départementale JPA de votre lieu de résidence.
Directement en ligne sur www.jpa.asso.fr

Mutualité Sociale Agricole (MSA)

La MSA intervient au titre de l’aide sociale pour l’aide au départ en vacances de vos enfants. Les affiliés ont le choix entre des chèques-vacances et des bons-vacances (valables 1 an).

Les familles d’exploitants ou salariés agricoles ainsi que les enfants âgés de 2 à 16 ans (ou 20 ans selon la région) peuvent en bénéficier.

La durée minimale du séjour doit être de 3 jours pour certaines régions, ou durer de 1 à 30 jours dans d’autres. Le séjour doit avoir lieu à plus de 30 km du domicile.

Où se renseigner ?
• Auprès de votre caisse locale
• Directement en ligne sur www.msa.fr

La Fonction Publique

Elle peut intervenir auprès des familles de certains agents de la fonction publique pour les aider à financer des séjours en vacances collectives. Sous conditions de ressources et de composition du foyer fiscal n’excédant pas un certain seuil, des prestations d’action sociale peuvent être versées.

Où se renseigner ?
Auprès de votre administration

Le Conseil Général

Le Conseil Général est une collectivité territoriale qui intervient en complément d’autres aides, pour soutenir les familles en très grande difficulté. Cette aide se présente sous forme d’allocations.

Où se renseigner ?
Auprès des services sociaux de votre lieu d’habitation

Les Organisateurs de Séjours

Les organismes eux-mêmes proposent souvent des aides aux familles. Les organisateurs peuvent vous proposer diverses solutions comme une réduction pour votre second enfant, des facilités de paiement sous forme d’échelonnement, une "remise fidélité", etc.

Où se renseigner ?
L’organisateur du séjour où vous souhaitez faire partir votre enfant.

Retour à la liste des questions