Ainsi, au niveau régional en métropole, dans les départements et régions d’outre-mer, en Guyane, en Martinique et à Mayotte, les 18 services déconcentrés régionaux de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale assurent, sous l’autorité du préfet, l’animation et la coordination des politiques publiques de la cohésion sociale, du sport, de la jeunesse, de la vie associative et de l’éducation populaire, et ce, conformément au décret n°2015-1867 du 30 décembre 2015.

S’agissant des attributions du ministère chargé de la jeunesse, les services déconcentrés régionaux (DRDJSCS, DRJSCS ou DJSCS*) sont notamment chargées :
- d’assurer le secrétariat des instances régionales de concertation ou de pilotage dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative,
- de piloter le développement du service civique dans la région,
- de contribuer à l’insertion sociale et professionnelle de la jeunesse,
- de participer à l’animation régionale de la politique de la ville,
- d’élaborer le plan régional d’inspection et de contrôle pour les activités relatives aux politiques publiques dont elle a la charge (notamment en matière de protection des mineurs et des formation dans le champs de l’animation volontaire ou professionnelle),
- d’animer le dialogue permanent avec les institutions partenaires des politiques publiques en faveur de la jeunesse,
- d’impulser le développement du réseau information jeunesse au niveau régional et d’assurer un accompagnement de ses membres,
- de promouvoir le développement de la mobilité internationale et européenne des jeunes,
- d’assurer la gestion à l’échelon déconcentré du Fonds pour le développement de la vie associative,
- de la planification, de la programmation, du financement, du suivi et de l’évaluation des actions mises en œuvre dans la région au titre des politiques mentionnées ci-dessus,
- de l’observation de ces politiques.

Au niveau départemental, les DDCS, les DDCSPP, les DRDJSCS ou les DJSCS* sont chargées de la mise en œuvre des politiques de cohésion sociale et des politiques relatives à la jeunesse, aux sports, à la vie associative et à l’éducation populaire, conformément au décret n° 2009-1484 du 3 décembre 2009 relatif aux directions départementales interministérielles.
Sous l’autorité du préfet du département, elle met en œuvre les politiques relatives, notamment :
- au contrôle de la qualité éducative des accueils collectifs de mineurs et à la sécurité physique et morale des mineurs qui y sont accueillis,
- à l’animation des actions en faveur de l’engagement, de l’initiative, de l’expression, de l’information, de l’autonomie et de la mobilité internationale de la jeunesse,
- au développement et à l’accompagnement de la vie associative, du bénévolat et du volontariat ainsi qu’à la promotion de l’éducation populaire aux différents âges de la vie.

En outre à Saint-Pierre-et-Miquelon, la direction de la cohésion sociale, du travail, de l’emploi et de la population (DCSTEP) met en œuvre, sous l’autorité du préfet, les orientations du ministère chargé de la jeunesse. Pour les collectivités de Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française et de Wallis et Futuna, le ministère chargé de la jeunesse participe par l’apport de moyens humains et financiers au développement des activités dans le domaine de la jeunesse.

Texte de référence

*Glossaire :
. DJSCS = direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte)
. DRJSCS = direction régionale de la jeunesse, de sports et de la cohésion sociale (Bretagne, Corse, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais-Picardie)
. DRDJSCS = direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire, Normandie, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-D’azur)
. DDCS = direction départementale de la cohésion sociale
. DDCSPP = direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations