Avec cette expérience démocratique encore inédite en France, la Convention Citoyenne pour le Climat est l’occasion de connaître et partager la parole des citoyen-nes afin d’accélérer la lutte contre le changement climatique et ainsi définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale.

Un panel 150 personnes tirées au sort décrit la diversité des citoyens et citoyennes françaises ainsi directement impliqués dans la préparation de la loi sur l’ensemble des questions relatives aux moyens de lutter contre le changement climatique.

Ces propositions législatives et réglementaires seront soumises “sans filtre”, selon l’engagement pris par le Président de la République :

La mise en oeuvre de la Convention Citoyenne pour le Climat s’inscrit dans les conclusions du Grand Débat national, d’une proposition du collectif "Gilets citoyens" et du Conseil économique, social et environnemental - CESE qui traite des questions relatives :


Installée en octobre 2019, les conclusions de des travaux des 6 réunions organisées au CESE seront rendues fin janvier 2020, à cette occasion, le Gouvernement répondra publiquement aux propositions, publiera un calendrier prévisionnel de mise en œuvre de ces propositions et les citoyens pourront formuler une réaction commune et publique aux réponses du Gouvernement.


A noter, jusqu’au 2 février - 23h59 (et jusqu’au 31 janvier à 12h pour les organisations), dernière phase de contribution en ligne !
 




En savoir davantage...