Lavande fine, menthe poivrée, citronnelle... de plus en plus appréciées et reconnues pour leur origine naturelle, il existe de nombreuses huiles essentielles qui peuvent être utilisées :

Bercy Infos rappelle que l’usage des huiles essentielles n’est pas sans risque et vous invite à prendre en compte les conseils de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes - DGCCRF. pour les utiliser en toute sécurité.

Savez-vous ce qui constitue une huile essentielle ?

Il s’agit d’une substance odorante volatile extraite principalement par distillation à la vapeur d’eau, à partir de plantes, actuellement, il n’y a pas de définition réglementaire de l’huile essentielle.

Les huiles essentielles sont accessibles en vente libre en pharmacie, en grande surface, dans les magasins spécialisés, sur internet ou directement chez les producteurs.

A savoir : l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé - ANSM a émis, en 2008, une recommandation pour alerter le grand public comme les professionnels sur le fait que les huiles essentielles doivent être considérées comme "des substances particulières non dénuées d’effets secondaires" pour lesquelles une réglementation peut s’appliquer en fonction :

- d’une utilisation à des fins cosmétiques
- en tant qu’ingrédients cosmétiques
- en tant que denrées alimentaires
- pour un usage aromatique
- en tant que produits biocides pour repousser les moustiques par exemple
- ou bien encore entrant dans la fabrication de médicaments.

Le responsable de leur mise sur le marché doit informer les consommateurs sur leurs indications, leurs propriétés et leurs différents modes d’utilisation ; ansi, certaines font l’objet de restrictions de délivrance et autorisations de vente : huiles essentielles extraites des absinthes ou des armoises qui ne peuvent être vendues qu’en officine.

Massage, bain, diffusion et dans certains cas en ingestion, avant d’utiliser une huile essentielle, il faut donc vous assurer que le mode d’utilisation que vous envisagez est bien celui recommandé pour cette huile.

Attention : l’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées ou souffrants de pathologies chroniques, à savoir et à partager :

- Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
- Ne pas les ingérer (ou alors en très petite quantité et uniquement pour certaines d’entre elles).
- Ne jamais appliquer d’huiles essentielles directement sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
- Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation.
- Après un massage ou une application cutanée, bien se laver les mains.
- Veiller à la qualité des huiles essentielles, à leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues.
- Éviter de faire brûler une huile essentielle pour la diffuser.

En savoir encore plus...