Savez-vous que les insectes ne sont pas les seuls pollinisateurs ?

Si les abeilles sont les meilleures pollinisatrices, avec 2000 espèces sauvages en europe, le rôle de pollinisateur revient également aux oiseaux, rongeurs, écureuils, singes et mêmes aux humains.

Les nombreuses pertes au sein des colonies des apiculteurs qui ont été signalées ces dernières années font apparaître également une diminution du nombre de tous les pollinisateurs entraînant ainsi le déclin de nombreuses espèces de plantes et elles d’organismes qui, directement ou indirectement, en dépendent. 

L’impact de ce déclin affecte non seulement nos écosystèmes et notre biodiversité mais aussi la sécurité alimentaire en raison de pertes potentielles dans le rendement agricole.

 

En 2018, dans le cadre des politiques de l’environnement, de l’agriculture et de la santé, la Commission européenne a lancé "l’Initiative européenne pour les pollinisateurs", la première initiative globale au niveau européen concentrée sur les insectes pollinisateurs sauvages afin :
 

 

Ainsi le 18 décembre 2019, le Parlement européen a adopté une résolution sur l’initiative demandant des mesures ciblées pour protéger les pollinisateurs sauvages ; les députés européens recommandent la réduction de l’utilisation des pesticides ainsi que l’augmentation des fonds pour la recherche.

 

Ne manquez pas, pour mieux comprendre l’impact sur l’économie ainsi que les causes du déclin des pollinisateurs, ces données rassemblées en 3 infographies :

 

En savoir plus...