Pour mémoire, les artifices de divertissement peuvent être dangereux, tant pour les utilisateurs que pour leur entourage ou pour leur environnement en raison des substances pyrotechniques souvent explosives qu’ils peuvent contenir pouvant entraîner des blessures et des brûlures mais aussi provoquer des incendies.

Le ministère de l’Intérieur vous rappelle que la réglementation s’applique selon 4 catégories de niveau de dangerosité et de nuisance sonore, les artifices de divertissement ne pouvant être mis à disposition sur le marché qu’à des personnes ayant atteint les limites d’âge suivantes :
Attention des produits relevant de l’ancienne réglementation sont susceptibles d’être encore commercialisés :
De plus, depuis le 4 juillet 2010, les artifices de divertissement doivent comporter le marquage "CE" et être conformes aux normes les concernant, être accompagnés notamment d’informations en français, sur les limites d’âge et d’instructions d’utilisation.
Enfin, si vous souhaitez utiliser des artifices de divertissement, veiller à :


Enfin, des arrêtés municipaux ou préfectoraux peuvent interdire la vente d’artifices de catégorie 1 ou C1 aux mineurs non accompagnés ou en limiter la vente, le transport et le port par des particuliers pendant certaines périodes.


En savoir davantage...