Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse ,lors de son déplacement à Berlin à l’occasion du Conseil d’administration de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ce mardi 21 janvier, a eu l’occasion de rappeler lors de son allocution l’intérêt de la relation franco-allemande, et tout particulièrement dans le domaine de l’éducation et de la jeunesse  :

« la France et l’Allemagne se sont engagées en 1963 à construire ensemble des liens d’amitiés indéfectibles entre les jeunes allemands et français, en signant le Traité de l’Elysée. Le Chancelier Conrad Adenauer et le Général de Gaulle avaient pour objectif de réconcilier les peuples en faisant se rencontrer les jeunesses des deux pays. Grâce à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, « plus bel enfant du Traité de l’Elysée » pour Alfred Grosser, cet objectif est atteint et bientôt, nous l’espérons, 10 millions de jeunes auront fait l’expérience interculturelle de la mobilité. Ils sont près de 200 000 à bénéficier d’un accompagnement de l’OFAJ, chaque année. Parmi eux près de 19% sont des jeunes avec moins d’opportunités. Soixante ans plus tard, les deux pays ont choisi de renouveler cet engagement en signant le traité d’Aix-la-Chapelle. Le tandem franco-allemand doit plus que jamais être solide. Etat, autorités locales, associations, c’est ensemble que nous donnons et donnerons encore davantage corps au projet franco-allemand tel que l’entendent nos chefs d’Etat et de gouvernement. »


Chaque année, le 22 janvier est l’occasion de célébrer de la coopération franco-allemande et d’en rappeler quelques dates clés :

- le 22 janvier 1963, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer signent le traité de l’Élysée duquel nait le 5 juillet de la même année l’OFAJ

- le 22 janvier 2003, 40 ans plus tard, Jacques Chirac et Gerhard Schröder lancent la première Journée franco-allemande

- le 22 janvier 2019, Emmanuel Macron et Angela Merkel renforcent la relation des deux pays avec le traité d’Aix-la-Chapelle

- et tous les ans, tous les jours, de jeunes citoyens la font vivre sur le terrain à travers de nombreux échanges et rencontres, dans les cadres scolaire ou extrascolaire !

A l’occasion de cette journée franco-allemande, rappelons également les nombreuses possibilités d’échanges avec l’Allemagne dans le cadre :

- des programmes de l’OFAJ.

- des volets éducation/formation du programme Erasmus + et Education/formation Jeunesse.

- du Corps européen de Solidarité

- de
PROTANDEM (enseignement et formation professionnels)

- du réseau de 194 établissements d’enseignement supérieur de l’université franco-allemande (enseignement supérieur)  :


Enfin, pour tout savoir sur les événements organisés dans le cadre de la journée franco-allemande 2020, RDV sur le site de l’OFAJ