« Il est aujourd’hui admis suite aux dernières publications du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat - GIEC, que pour la première fois de l’histoire humaine, notre espèce est en capacité de provoquer sa propre extinction en modifiant sans précaution les grands équilibres écologiques de la planète ».

Le rapport préparé par le Conseil général de l‘environnement et du développement durable - CGEDD et l’Inspection générale de la Justice - IGJ, sur commande du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire et de la garde des Sceaux, ministre de la Justice débute ainsi : « Une justice pour l’environnement – mission d’évaluation des relations entre justice et environnement ».

Ce sont ainsi 21 recommandations qui sont présentées dans ce rapport qui tendent à pallier les carences de la Justice sur le plan environnemental.

Dans le contexte de la disparition de la biodiversité et de l’urgence climatique – d’actualité et pourtant connue depuis des décennies – la Mission de recherche Droit et Justice, l’Inspection générale de la Justice et le Collège des Bernardins proposent une prise de parole commune pour repenser ensemble notre modèle juridique et judiciaire sous un prisme écologique.

Vous pouvez consulter le programme complet en ligne ainsi que des vidéos et des ressources documentaires.

En savoir davantage...