Conformément à l’article R3111-8 du code de la santé publique, l’admission d’un mineur dans les accueils collectifs est subordonnée à la présentation du carnet de santé ou de tout autre document attestant du respect de l’obligation vaccinale.

Une dérogation peut être accordée pour les accueils de loisirs et les accueils de jeunes : lorsqu’une ou plusieurs des vaccinations obligatoires font défaut, le mineur est provisoirement admis pour trois mois.

Aucune dérogation n’est en revanche possible pour les colonies de vacances : tout mineur voulant participer à un accueil avec hébergement doit attester de la satisfaction des obligations règlementaires en matière de vaccination. Dans le cas contraire, il ne peut participer aux séjours organisés.

Rappel de la liste des vaccins sur service public