Il existe différents moyens de s’engager pour accompagner les victimes de la crise.

LE SERVICE CIVIQUE

Les missions en faveur des personnes déplacées

Les volontaires du Service Civique qui sont d’ores et déjà affectés à des missions dédiées à des actions de solidarité (au bénéfice par exemple de réfugiés ou étrangers) peuvent être mobilisables immédiatement avec leur accord. Si certaines modalités de leurs missions initialement prévues devaient évoluer un avenant à leur contrat peut être nécessaire (ex. : modification des lieux de mission, horaires, etc.).

Les volontaires qui ont été recrutés sur d’autres types de missions peuvent, avec leur accord et celui de l’organisme d’accueil, être rapidement réorientés vers des missions en faveur des personnes déplacées, à condition que ces missions soient présentes dans l’agrément de l’organisme.

L’accueil des jeunes ukrainiens volontaires

Les associations et collectivités territoriales labellisées « CES lead » ont la possibilité d’accueillir en corps européen de solidarité (CES) des jeunes Ukrainiens déjà présents au sein de l’espace Schengen ou sur le territoire national selon certaines conditions.

LA RÉSERVE CIVIQUE avec JeVeuxAider.gouv.fr

« Mobilisons-nous pour l’Ukraine », disponible sur la plateforme JeVeuxAider.gouv.fr par la Réserve civique, propose plusieurs façons de s’engager et de participer à cet élan de solidarité internationale.

Ce service de la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et e la vie associative permet à chacun de devenir bénévole, selon ses disponibilités. Pour cela, il suffit de s’inscrire à une mission sur jeveuxaider.gouv.fr parmi celles proposées.

Les missions proposées sont :

- J’accueille une personne réfugiée
- Je participe aux démarches administratives
- Je participe à une collecte
- Je distribue des produits de première nécessité
- Je favorise l’insertion professionnelle
- Je contribue à l’insertion sociale

Sur ce site, sont également disponibles :

- la publication des missions proposées par des associations ou des collectivités territoriales qui réalisent des actions dans le cadre de la mobilisation pour l’Ukraine
- l’actualité du service public autour de la mobilisation pour l’Ukraine auprès de différents organismes officiels
- une liste d’organisations identifiées pour la transmission des dons et l’aide aux personnes sur place.

LA FRÉQUENTATION D’UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (ACM)

Les personnes déplacées sont pour une grande part des femmes avec enfants qui doivent être scolarisés.

Les mineurs ukrainiens, dès lors qu’ils sont scolarisés, peuvent participer aux accueils collectifs de mineurs (ACM). Ils sont provisoirement admis, quel que soit leur statut vaccinal dans les accueils de loisirs. Il peuvent également être accueillis dans les séjours avec hébergement suivant certaines conditions.

Une page dédiée sur education.gouv.fr met à disposition toutes les informations utiles pour la prise en charge de ces enfants en écoles et établissements scolaires.

LES ACTIONS DE MOBILISATION EN FAVEUR DES REFUGIÉS ET DÉPLACÉS

Le portail parrainage refugiés info est la plateforme officielle qui permet aux citoyens de se mobiliser facilement en faveur de l’accueil des personnes réfugiées et déplacées en France.

Faire un don en toute sérénité

Les élans de solidarité à la suite d’un événement dramatique sont presque systématiques, en particulier les appels aux dons en ligne.

Pour tout don monétaire, le Don en Confiance propose de mettre en application 5 conseils simples qui permettent d’agir dans un cadre transparent, sécurisé et en toute confiance. Il est recommandé de se tourner vers les ONG et fondations reconnues pour éviter les fausses cagnottes humanitaires.

L’Etat met à disposition une liste d’acteurs mobilisés sur le site Service public.

Le site infodon dresse aussi un état des lieux non exhaustif des organisations engagées sur le terrain.

Pour connaître les collectes mises en place par les collectivités et l’association des maires de France, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Accueillir des réfugiés

Si vous souhaitez accueillir des réfugiés ukrainiens chez vous, vous pouvez contacter l’association Aide médicale et caritative France Ukraine à cette adresse ou contacter votre commune ou les associations d’aide aux personnes en difficulté (Secours populaire, Croix-Rouge, Secours catholique...).

Lien vers les associations bénéficiant d’un agrément jeunesse et éducation populaire (JEP)

VOIR AUSSI

- Site : associations.gouv.fr

- Page : comment aider du site associations.gouv.fr

- Site education.gouv.fr : accueil et scolarisation des enfants ukrainiens

- Site EDUSCOL : Évoquer la crise ukrainienne avec les élèves