La coopération européenne

Le ministère contribue à la définition, à la mise en œuvre et au suivi de la coopération européenne sur les politiques de jeunesse.

La coopération au sein de l'Union européenne

La jeunesse est un domaine d’action qui relève exclusivement du niveau national. L’harmonisation de la législation des États membres dans ce domaine est exclue au niveau européen. Toutefois l’Union européenne soutient les États membres en favorisant la coopération et apportant des financements. 

Les articles 165 et 166 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne constituent la base juridique de l’action de l’Union dans le domaine de la jeunesse de façon à :

  • développer les échanges de jeunes et d’animateurs de jeunesse ;

  • encourager la participation des jeunes à la vie démocratique en Europe ;

  • mettre en œuvre une politique de formation professionnelle transverse appuyant les actions de chaque Etat membre dans le domaine de la jeunesse.

La stratégie européenne en faveur de la jeunesse

La Commission européenne a défini une stratégie européenne en faveur de la jeunesse, qui met en place un cadre de coopération. La première stratégie a été adoptée pour les périodes 2010 - 2018 puis révisée et renouvelée pour la période 2019 - 2027.
La stratégie pour 2019-2027  vise à toucher tous les jeunes, y compris ceux les moins favorisés.

Elle se concentre sur trois grands domaines d’action qui visent à :

  • mobiliser ;

  • connecter ;

  • autonomiser.

Les partenaires au sein de l’Union européenne

Le ministère chargé de la jeunesse participe au groupe de travail « jeunesse » au sein du Conseil de l’Union européenne (dit « le Conseil ») et coopère avec les États membres et la Commission européenne pour la mise en œuvre de la stratégie européenne de la jeunesse.

Il travaille, avec l’Agence Erasmus+ jeunesse et sportdont elle a la tutelle, pour assurer la bonne mise en œuvre des programmes européens (Erasmus+ jeunesse et sport et Corps européen de solidarité) visant à offrir des opportunités d’engagement et de mobilité européenne aux jeunes, en dehors du cadre scolaire et universitaire.

Il coopère avec la Commission européenne pour la production de savoirs et de connaissances sur les jeunesses et les politiques qui les concernent, en étant le point de contact national du Youth wiki, encyclopédie européenne des politiques de jeunesse. 

Enfin, le ministère travaille avec le Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire (CNAJEP) et les partenaires européens pour la mise en place du dialogue de l’Union européenne en faveur de la jeunesse.

La coopération au sein du Conseil de l’Europe

La direction de la Jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative entretient une étroite collaboration avec le Conseil de l’Europe

Le Conseil de l’Europe est une organisation intergouvernementale de 46 États membres à travers le continent européen. Il agit pour la sauvegarde de la démocratie, des droits de l’Homme et de l’État de droit. 

Il dispose d’un secteur jeunesse qui a pour vocation de favoriser la coopération intergouvernementale sur ce sujet et d’encourager les États à adapter les politiques de jeunesse aux défis contemporains.

Le secteur jeunesse a célébré son 50ème anniversaire en 2022. La campagne Démocratie ici. Démocratie maintenant a été lancée à cette occasion. 

Plusieurs organes permettent aux États membres du Conseil d’assurer ses missions en matière de jeunesse.

Le comité directeur européen pour la jeunesse

Le comité directeur européen pour la jeunesse rassemble les ministères ou départements responsables des questions de jeunesse dans les 50 États membres.

Le conseil consultatif pour la jeunesse

Le conseil consultatif pour la jeunesse rassemble 30 représentants d’organisations et réseaux de jeunesse non gouvernementaux pour produire des avis et rapports. 

Le conseil mixte pour la jeunesse

Le conseil mixte pour la jeunesse rassemble les deux conseils ci-dessus. Ils élaborent ensemble des orientations. Ces textes sont ensuite étudiés par les ministres des Affaires étrangères des États membres du Conseil de l’Europe.

Le centre européen de connaissances sur la politique de la jeunesse

Le Conseil de l’Europe et l’Union européenne disposent d’un partenariat en faveur de la jeunesse.

Le centre européen de connaissances sur la politique de la jeunesse, centre de ressources pour favoriser la diffusion de savoirs sur ce thème, a été créé dans le cadre de ce travail conjoint.

Pour aller plus loin

Connaître et comprendre les institutions européennes.