Dernières actualités du COJ

Toute l'actualité du Conseil d'orientation des politiques de jeunesse.

Premier séminaire du collège "jeunes et organisations de jeunesse" du COJ

Premier séminaire du collège "jeunes et organisations de jeunesse" du COJ

21 janvier 2023

Participer, comprendre, agir : une journée riche en enjeux. 

« L’animateur BAFA : le plus beau « non-métier » du monde ? »

« L’animateur BAFA : le plus beau « non-métier » du monde ? »

16 janvier 2023

La commission de l’éducation populaire propose dans ce rapport ses recommandations pour construire le BAFA  du XXIème siècle. 

« L’animateur BAFA : le plus beau « non-métier » du monde ? »

Participation du COJ au CNR Jeunesse

Première réunion du Conseil national de la refondation sur la Jeunesse, présidée par Elisabeth Borne

Le COJ a participé le 10/12/2022 à la 1ère réunion du CNR Jeunesse, présidée par Elisabeth Borne. Marie Caillaud, présidente du COJ, a présenté les constats du rapport "Grands défis pour les Jeunesses"

Premier rapport d’étape sur le contrat d'engagement jeune (CEJ)

1er rapport d’étape sur le contrat d'engagement jeune (CEJ)

16 décembre 2022

Le COJ a remis à Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, le premier rapport d’étape sur le déploiement du contrat d’engagement jeune (CEJ).

5ème avis relatif au déploiement du Service national universel (SNU) en 2021

09 décembre 2022

Dans ce cinquième avis, les membres du COJ proposent 43 préconisations qui se concentrent sur les thématiques suivantes :   l’appropriation du SNU par les jeunes et notamment, l’image du dispositif et la communication effectuée ; la mixité et l’ouverture à tous les jeunes ; le pilotage et la gouvernance du dispositif, notamment au niveau territorial et particulièrement, le rôle et la mobilisation des associations et des collectivités territoriales ; les moyens du déploiement (moyens financiers, ressources humaines, organisation des séjours) ; l’articulation du SNU avec les autres dynamiques d’engagement.

SNU - Avis sur la phase de déploiement 2021

Contribution du COJ sur France Travail

30 novembre 2022

Le COJ a remis sa contribution écrite dans le cadre de la mission de concertation et de préfiguration de France Travail confiée au Haut-Commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises.

Adoptée par les membres du bureau du COJ le 30 novembre dernier, cette contribution rappelle les principales positions défendues par la commission de l’insertion des jeunes du COJ, notamment à l’occasion de ses travaux menés dans le cadre de la concertation nationale lancée en 2019 par le ministère chargé du travail sur le Service Public de l’Insertion, et qui avaient donné lieu à la publication de son rapport : « Les jeunes au cœur du futur service public de l’insertion ».

Les grands défis dans les années à venir pour les jeunesses

21 juin 2022

Le Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ) a transmis son rapport à la Première Ministre Elisabeth Borne « Les Grands Défis dans les années à venir pour les jeunesses".

Le Conseil d’orientation des politiques de jeunesse identifie dans ce rapport huit thématiques pour lesquelles il est nécessaire d’agir pour améliorer la situation des jeunes : culture/loisirs/sports, environnement/écologie, engagement, emploi, logement, mobilité, santé, scolarisation/formation).

Pour chacune d’entre elles, le COJ a réfléchi à des préconisations à destination des décideurs publics.

Dernières actualités

Le bilan d’activité 2021 du Conseil d’Orientation des politiques de Jeunesse a été adopté par ses membres le 15 avril dernier. Ce rapport marque la fin des travaux de la précédente mandature des membres et annonce la nouvelle composition du COJ avec ses 107 membres titulaires.

Le rapport d'activité du COJ 2021

Le COJ a participé le samedi 10 décembre 2022 à la première réunion du Conseil national de la refondation sur la Jeunesse, présidée par Elisabeth Borne. Marie Caillaud, présidente du COJ, a présenté les constats du rapport "Grands défis pour les Jeunesses".

 

Anne CARAYON, Présidente de la commission de l’éducation populaire du COJ et le Secrétariat général du COJ ont accueilli une délégation polynésienne composée de 5 élus de l’Union Polynésienne pour la Jeunesse (UPJ). Cette rencontre a permis d’échanger sur les enjeux d’éducation populaire et d’insertion des jeunes en Polynésie.

Communiqué de presse 

Créé en 2016, le Conseil d’Orientation des politiques de jeunesse contribue à la coordination et au dialogue entre les acteurs des politiques de jeunesse, d’insertion et d’éducation populaire.

Le Président de la République a appelé à “une méthode refondée pour cinq années de mieux au service de notre pays, de notre jeunesse” le soir du résultat : une occasion de rappeler que le COJ se mobilise quotidiennement pour une co-construction des politiques de jeunesse.

Depuis sa création, avec 26 rapports et plus de 700 préconisations, les organisations de jeunesse, les collectivités territoriales, les associations, les syndicats ou encore les services de l’Etat ont déjà participé à l'écriture d'une vision commune, pour une action publique au service des jeunesses.
Une action publique nécessaire alors que la crise économique et sociale provoquée par la pandémie a été révélatrice de la précarité des jeunesses.

Le grand public, les décideurs politiques, les médias ont pris conscience, à cette occasion, qu’une partie non négligeable de la jeunesse française vivait dans une situation de fragilité structurelle et qu’elle pouvait basculer dans la pauvreté.

Une prise de conscience qu’il faut maintenant transformer en actes alors qu'en 2021, la proportion de jeunes se montrant confiants face à l’avenir a reculé de 7 points (Découvrir le Baromètre DJEPVA sur la jeunesse 2021).

Il est de notre responsabilité collective d’assurer un présent et un avenir où tout jeune pourra se réaliser pleinement. Le COJ est prêt à tenir son rôle et à poursuivre son travail de recommandations, aux services des jeunesses.
Il se réjouit par ailleurs de la nomination d’une Première ministre qui a déjà pu expérimenter les bénéfices du dialogue avec cette instance, qu’elle a notamment saisie dans le cadre de la mise en œuvre du contrat d'engagement jeune.

Parce qu’il n’est pas toujours nécessaire d’être disruptif lorsque que des instances existent et ne demandent qu’à travailler en concertation, le COJ, engagé pour la co-construction des politiques de jeunesse, appelle donc Madame Elisabeth Borne et son gouvernement à continuer de se saisir de cet outil déjà opérationnel.

Fabien GUICHOU, membre désigné par l’Association des maires de France au titre du collège des collectivités territoriales, a été réélu vice-président de la commission de l’éducation populaire le 13 avril 2022.

Jeanne PÉCHON, membre désignée par le Forum français de la Jeunesse au titre du collège des jeunes et des organisations de jeunes, a été élue vice-présidente de la commission de l’insertion des jeunes le 22 avril 2022.

Antoine DULIN, membre du COJ au titre de personnalité qualifiée, a été réélu Président de la commission de l’insertion des jeunes du COJ.

 

Le 15 mars 2022, Anne CARAYON, membre désignée par le CNAJEP au titre du collège des associations et mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, a été réélue Présidente de la commission de l’éducation populaire du COJ.