L’année européenne de la jeunesse a été proposée par la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen en septembre 2021 et actée par les instances de l’Union européenne fin décembre 2021.

Quatre priorités ont été définies pour cette année européenne de la jeunesse :
1. mettre en évidence la manière dont les transitions verte et numérique offrent une nouvelle perspective d’avenir et des possibilités de contrer l’impact négatif de la pandémie sur les jeunes ;
2. encourager tous les jeunes, en particulier les jeunes ayant moins de possibilités, à devenir des citoyens actifs et engagés et des acteurs du changement ;
3. promouvoir les possibilités offertes aux jeunes par les politiques publiques européennes, nationales, régionales et locales afin de soutenir leur développement personnel, social et professionnel dans un monde vert, numérique et inclusif  ;
4. intégrer la politique de jeunesse dans tous les domaines pertinents de la politique de l’UE et encourager la prise en compte du point de vue des jeunes dans l’élaboration des politiques.

Concrètement, chaque État membre conduira des actions aux niveau national, régional et local sur l’ensemble de l’année 2022.

Pour la France qui tient la présidence du Conseil de l’Union européenne ce premier semestre 2022, il s’agira aussi bien sûr d’articuler étroitement les événements liés à cette année européenne avec ceux de la présidence française.

Retrouvez les actualités, événements, actions de cette année européenne de la jeunesse sur le portail de la commission européenne https://europa.eu/youth/year-of-youth_fr